Contenu de connexion

Message du directeur artistique

Cette année, nous avons porté notre choix sur la comédie Poison d’avril. Une pièce co-écrite par Guylaine Tremblay et Simon Fortin. C’est une comédie qui se passe dans les année 80 avec des noms de commerce qui étaient des piliers de l’économie québécoise de l’époque.

 

Avec cette pièce, nous nous apercevons très vite que le monde n’a pas vraiment changé. À cette époque, les gens communiquait par carte postale, aujourd’hui c’est par courriel. Ce qui change c’est le moyen de communication qui est plus rapide mais il y a encore des gens qui se fabriquent une autre identité. Le monde est ce qu’il est!

Je dois dire merci à tous nos comédiens et bénévoles qui gravi-tent autour du TPR. Notre succès vous est attribuable.

Bravo à la metteure en scène Geneviève Boivin pour son excellent travail.

Enfin, je tiens à remercier nos partenaires d’affaires qui renouvellent année après année leur soutien. C’est grâce à eux, que le théâtre de Pont-Rouge peut vous présenter des pièces de qualité. Nous sommes fiers de nous associer avec eux.

Mario Dupont

Directeur artistique

Mot de la metteure en scène

Déjà ma troisième collaboration avec le TPR. C’est que le temps passe vite quand on a du plaisir! Je me sens vraiment privi-légiée de travailler ici, avec une équipe aussi agréable et dans un lieu aussi magnifique. Vous avez un petit bijou de théâtre à Pont-Rouge. Il mérite qu’on y investisse temps et argent pour qu’il puisse accueillir des acteurs et des spectacles encore très longtemps.

Merci Mario de me faire confiance année après année. Merci de me laisser lâcher mon fou (quoi que tu ne donnes pas ta place). D’ailleurs, pour ceux que ça pourrait intéresser, vous aurez l’occasion de l’entendre jouer (juste un peu) ce soir…

Enfin, merci à ma gang de comédiens tous aussi fous les uns que les autres. Il n’est pas facile de se mettre en danger, de repousser ses limites et d’explorer des nouvelles façons de faire. Cela demande de l’humilité et BEAUCOUP d’autodérision! Ce qui m’amène à faire quelque remerciements particuliers : Merci à l’accent français, merci à ma «vedette», merci à tous les chanteurs et chanteuses de ce monde mais surtout, merci à toute l’équipe des Sentinelles de l’air pour l’ensemble de leur oeuvre!

Bon spectacle cher public!

Geneviève Boivin

Metteur en scène

À propos de …

Avec cette pièce nous allons faire un tour dans le passé, car la pièce que nous vous présentons se passe au début des années 80.

Mona, une hygiéniste dentaire, entretient une correspondance avec une française, Julianne, depuis la fin de son cours secondaire sans l’avoir rencontrée. Au fil des ans, la distance et la volonté de s’inventer « une vie par let-tre » qui serait plus attrayante que la réalité, a amené Mona à n’écrire qu’un tissu de mensonges, qu’un paquet d’inventions. Un haut standard de vie, un mari, des serviteurs, une carrière prestigieuse, bref, une vie de rêve. Et tout cela demeurait sans conséquence puisque son amie française était à des milliers de kilomètres… Cependant, Julianne qui ne s’était pas gênée pour embellir elle-même sa réalité de vie, annonce qu’elle débarque chez sa cousine du Québec pour célébrer le cinquième anniversaire du supposé mariage de Mona. Et voilà, Mona doit tout mettre en branle pour être à la hauteur de ses menteries! Question de nous faire passer une soirée des plus divertissantes, la visite qui devait durer une semaine en deviendra deux, puis trois jusqu’à… surprise, surprise!!!

La distribution

Affiche 2010

Archives vidéos

Retour vers le haut